> > Défauts visuels > > Tout savoir sur l'astigmatisme

L’astigmatisme en détail

Qu’est-ce que c’est ?

L’astigmatisme n’est pas considéré comme une pathologie oculaire, mais comme un défaut visuel. Il est la conséquence d’une imperfection géométrique de l’œil. Dans la plupart des cas d’astigmatisme, la cornée possède une courbure « torique », en ogive, au lieu d’une courbure sphérique. On parle alors d’astigmatisme cornéen. La même particularité peut toucher la forme du cristallin, à l’intérieur de l’œil. C’est l’astigmatisme interne.
Lorsque ces deux formes d’astigmatisme s’additionnent, on parle d’astigmatisme total. On estime qu’environ 15 % de la population française est touchée par l’astigmatisme. L’astigmatisme est souvent accompagné d’un autre défaut visuel : l’hypermétropie ou la myopie. Vers l’âge de 45 ans, du fait du vieillissement naturel du cristallin, la presbytie vient s’ajouter à ces défauts visuels.
La grande majorité des astigmatismes est d’origine congénitale, présent dès la naissance. Il peut apparaître également au cours de la vie, par exemple lors de la survenue d’une maladie des yeux (cataracte avancée).

Détails


Quels en sont les symptômes ?

En raison de la géométrie torique de l’œil, les rayons lumineux ne convergent pas en un seul point sur la rétine, mais sur une surface plus ou moins grande répartie entre deux focales. De fait, la vision globale peut être floue, la vision des contrastes et des reliefs est altérée. En particulier, la vision des lignes verticales, horizontales ou obliques peut être brouillée. L’astigmatisme peut rendre difficile la distinction entre certains caractères, comme le H, le M et le N, le E et le B ou bien encore le 0 et le 8.
L’astigmatisme touche indistinctement toutes les distances de vision : la vision de près comme de loin sont touchées.

Les solutions

Si, dans le cas d’astigmatisme léger, le cerveau peut compenser les troubles visuels ressentis, une fatigue visuelle peut s’installer et donner lieu parfois à des maux de tête. Une attention toute particulière doit être portée aux enfants : un astigmatisme non corrigé peut générer des difficultés dans l’apprentissage de la lecture.
L’astigmatisme peut parfaitement être corrigé par le port de lunettes aux verres adaptés. Ces derniers tiendront compte de l’importance de la correction, mais aussi de l’axe qui correspond à l’orientation de l’astigmatisme.
Cette correction s’ajoute sans aucune difficulté à la correction d’un autre défaut visuel (hypermétropie ou myopie) et de la presbytie.
Les cas les plus sévères d’astigmatisme peuvent être opérés.

Trouvez un opticien partenaire Essilor près de chez vous
Des offres toute l'année chez votre opticien, des jeux concours
Ne nous perdons pas de vue...
OK

OK
Géolocalisation