> > Comment choisir ses lunettes de ski ?
20 décembre 2016

Bien choisir ses lunettes de ski

lunettes de repos

Le choix des lunettes de ski n’est pas à prendre à la légère : en montagne, le soleil est bien plus dangereux pour nos yeux


À l’approche des premières descentes de ski, il est temps de s’équiper. Mais attention à ne pas sous-estimer l’importance de bonnes lunettes de ski. Non seulement une bonne vision des contrastes vous évitera des accidents, mais une protection suffisante contre les UV, plus présents en altitude, vous permettra également de préserver durablement la santé de votre vue. Voici quelques conseils pour vous guider dans votre choix.
 

À la montagne, la vue est fragilisée

À la montagne, le port de lunettes de soleil est indispensable : même en hiver, même par temps couvert. En effet, en altitude, les UV sont plus abondants. De plus, la neige réfléchit environ 85% des UV. Non seulement l’éblouissement qui en résulte peut être source d’accidents, mais l’exposition trop importante des yeux aux UV peut causer certains problèmes de vue. A court terme, une exposition non protégée ou mal protégée des yeux aux UV peut provoquer une photokératite. A long terme une surexposition aux UV peut favoriser l’apparition de certaines maladies dégénératives graves, comme la cataracte.  Le choix de lunettes ou d’un masque de qualité constitue donc un enjeu important pour votre vue. 
Pour cette raison, veillez à acheter des lunettes ou un masque de ski estampillé CE. La mention vous offre la garantie que les lunettes correspondent bien aux exigences européennes de fabrication et de performance. Il faudra ensuite porter votre attention sur deux indices. 

Choisir la bonne catégorie de teinte pour limiter l’éblouissement

Sur des verres solaires, la catégorie de la teinte des verres doit impérativement être précisée. Allant de 0 à 4, il conviendra de s’équiper de verres correspondant à votre usage. Le niveau 0 correspond à un verre transparent ou très légèrement teinté. L’indice 4 aux verres les plus foncés. Ce sont eux qui sont recommandés pour la pratique des sports de haute-montagne. Toutefois, ils sont formellement interdits pour la conduite.  Pour le ski en moyenne montagne, un indice 3 suffit généralement. 
La couleur des verres peut également avoir un impact sur votre vision et vous permettre d’éviter plus facilement certains obstacles. D’une manière générale, des verres de teinte marron favorisent une meilleure perception des contrastes. Elle sera encore plus performante avec des verres de teinte orange, notamment par temps de brouillard. 

Contre les UV directs et reflétés, vérifiez l’indice E-SPF

Un verre a beau être teinté, il doit être traité pour filtrer les UV. À une haute altitude, ceux-ci sont plus nombreux qu’en plaine. Qui plus est, la neige les réfléchit en abondance. L’indice E-SPF* permet de vérifier le pouvoir de filtrage des UV d’un verre. Il garantit une protection à l’avant du verre mais aussi à l’arrière du verre, protégeant ainsi des rayons UV reflétés. Pour un verre solaire à la vue, un indice E-SPF 50+ est recommandé.
Choisissez enfin soit un masque de ski, soit des lunettes solaires très couvrantes afin d’éviter que les rayons ne passent sur les côtés de la monture. 

Pour une vision optimale, les verres polarisants

Pour un confort de vision maximal, les verres polarisants présentent une solution optimale contre l’éblouissement. Leurs filtres stoppent en particulier les rayons réfléchis par les surfaces horizontales (par exemple une surface enneigée). La vision des contrastes et des couleurs est meilleure. Un gage de sécurité supplémentaire pour éviter les obstacles et les risques d’accidents sur les pistes. 
Pour vos lunettes de sport et de ski en particulier, n’hésitez pas à demander conseil à votre opticien.


Publié par : Peggy Rolland

*E-SPF® est un indice mesurant la protection UV globale d'un verre. C’est un indice développé par Essilor et certifié par un organisme tiers indépendant.Mesure de la performance des verres uniquement : l’indice E-SPF n’intègre pas les UV entrant directement dans l’oeil sans interaction avec le verre, qui dépendent de facteurs externes (morphologie du porteur, forme de la monture, conditions de port...).

Indice E-SPF®35 pour Crizal Forte® Prevencia® et Crizal Forte® UV à l'exception des verres Orma® (E-SPF®=10)

 

20 décembre 2016

Besoin d'un conseil personnalisé ?

conseil

Pensez à votre Opticien, c’est un professionnel qui saura vous guider et vous accompagner dans votre vue de tous les jours.

Trouvez un opticien proche de chez vous
Trouvez un opticien partenaire Essilor près de chez vous
Des offres toute l'année chez votre opticien, des jeux concours
Ne nous perdons pas de vue...
OK

OK
Géolocalisation