> > > Bien voir en conduisant : les clés de la sécurité
09 juin 2016

Bien voir en conduisant : les clés de la sécurité

lunettes de repos

Conduite de nuit, en plein soleil, par mauvais temps. Bien voir, c’est la garantie de réagir rapidement à toutes les situations qui peuvent survenir en l’espace de quelques secondes.


Quelques conseils sur le choix de solutions adaptées à toutes les circonstances au volant…

Une correction optimale

Lorsque nous conduisons, la vue constitue le sens le plus sollicité. 90 % des informations requises pour la conduite sont visuelles. D’où la nécessité d’avoir une vue suffisante pour éviter les accidents. 

En France, selon une estimation de l’Asnav (association nationale pour l’amélioration de la vue), 15 à 20 % des conducteurs auraient un défaut visuel non ou mal corrigé. 22 % des porteurs de correction ne les porteraient pas au volant. 

Des chiffres qui doivent inciter chacun d’entre nous à faire preuve de la plus grande vigilance : porter systématiquement ses lunettes au volant, pratiquer des examens ophtalmologiques réguliers afin d’être équipé d’une correction adéquate. 

Il convient également de parler avec votre opticien des solutions de verres prévues pour la conduite. 

Pour les presbytes en particulier, porteurs de verres progressifs, pour lesquels conduire peut être un exercice fatiguant, il existe des verres optimisés pour la route qui offrent au porteur une vision intermédiaire et de loin élargie, afin de garantir son confort et sa sécurité. 

Conduite et soleil

Que nous ayons besoin ou non d’une correction, la conduite par forte luminosité peut largement entamer notre vision et être à l’origine de situations dangereuses. 

Il convient de se protéger tout au long de l’année de l’éblouissement au volant. Pour cela, on vérifiera le degré de protection solaire du verre (de 0 à 4, la conduite étant interdite avec un verre de catégorie 4 trop occultant). On vérifiera également l’indice de protection anti-UV du verre, ou indice ESPF, qui protège vos yeux d’une surexposition aux UV présents dans la lumière naturelle. Un indice 50+ garantit un filtrage à 100% des UV. 

Les conducteurs réguliers privilégieront les verres solaires polarisants dont le filtre spécifique stoppe les rayons réfléchis sur les surfaces horizontales. Les sensations d’éblouissement liées à la réverbération (sur l’eau, sur la neige ou sur la route) disparaissent. La vision des reliefs et des couleurs est conservée, peu importe votre correction visuelle. Un vrai gage de sécurité pour les conducteurs dont le temps de réaction n’est pas entamé. 

Conduite de nuit et intempéries

Face aux différentes situations de conduite qui peuvent entraver votre vue, il existe des traitements de verre adéquats qui offrent à la fois un confort et une sécurité optimale. Contre les sensations d’éblouissement ressenties lors de la conduite de nuit, on adoptera un traitement anti-reflet. Les motards en particulier choisiront également un traitement anti-buée qui empêchera les phénomènes de condensation sur les verres à l’intérieur du casque. 

Selon votre pratique de la conduite, il est bon de demander conseil à votre opticien qui vous aidera à choisir les verres, mais aussi les montures les plus adaptées, afin de vous garantir une sécurité et un confort maximum. 

Publié par : Peggy Rolland

 

09 juin 2016

Besoin d'un conseil personnalisé ?

conseil

Pensez à votre Opticien, c’est un professionnel qui saura vous guider et vous accompagner dans votre vue de tous les jours.

Trouvez un opticien proche de chez vous
Trouvez un opticien partenaire Essilor près de chez vous
Des offres toute l'année chez votre opticien, des jeux concours
Ne nous perdons pas de vue...
OK

Une question ?
0 809 360 360
Ce dispositif médical est un produit de santé réglementé, qui est livré à l'opticien dans une pochette marquée CE conformément à la réglementation.
Il doit être monté dans des montures ophtalmiques par des opticiens qualifiés. Consultez votre ophtalmologiste ou votre opticien pour plus d'information.

OK
Géolocalisation