> > > Les nouvelles technologies et la vue en 5 idées reçues
09 juin 2016

Les nouvelles technologies et la vue en 5 idées reçues

lunettes de repos

« Travailler sur un ordinateur peut rendre myope. »… « Les écrans abîment les yeux »… « On n’a pas besoin de lunettes si on voit bien. »… Nombreuses sont les idées reçues qui circulent sur l’impact des écrans, de plus en plus présents...


1- Les écrans des ordinateurs, les tablettes, les smartphones peuvent vous rendre myope.

FAUX – C’est une idée reçue de croire qu’on peut devenir myope, hypermétrope ou astigmate à cause des écrans. Il s’agit en effet de défauts visuels liés à une déformation plus ou moins prononcée de la forme sphérique de l’œil. De même, la presbytie correspond au vieillissement du cristallin qui intervient chez tous les individus à partir de 45 ans environ. L’exposition aux écrans n’a pas d’impact sur l’apparition de ces troubles.
En revanche, à la fin d’une journée passée devant l’ordinateur des sensations de sécheresse, de tiraillement des yeux, voire des maux de tête, accompagnés de douleurs musculaires peuvent apparaitre. Ces symptômes sont la conséquence d’une fatigue visuelle liée à notre concentration : le regard est fixe, la faculté d’accommodation de l’œil est très sollicitée par les petits caractères pixellisés. L’intensité de ces symptômes peut révéler l’existence d’un problème de vue qu’une visite chez un ophtalmologiste pourra confirmer et corriger, le cas échéant.
En tout état de cause, le port de lunettes aux verres spécialement conçus pour la vie connectée, même en l’absence correction visuelle, peut soulager notre œil dans ses efforts et diminuer sensiblement les sensations de fatigue visuelle à la fin d’une journée.

2- Les éclairages à LED des écrans sont sans dangers pour la santé visuelle.

FAUX – Les éclairages à LED, présents dans la plupart de nos écrans, mais aussi dans certains systèmes d’éclairage sont omniprésents autour de nous. Cette technologie a pour avantage de diminuer considérablement la consommation d’énergie et constitue en cela un véritable atout pour l’environnement. En revanche, malgré les efforts des principaux fabricants, il est avéré que les systèmes à LED produisent en quantité abondante la lumière dite bleu-violet, également présente dans la lumière naturelle.
Or, certaines études scientifiques établissent un lien entre une surexposition à la lumière bleu-violet et un vieillissement prématuré de l’œil. Cette surexposition constituerait un facteur aggravant dans l’apparition de certaines maladies dégénératives de l’œil, comme la cataracte et la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge).
Un traitement adapté sur les verres, avec ou sans correction visuelle, permet cependant de filtrer les rayons bleu-violets nocifs, et de laisser passer les rayons bleu-turquoise, bénéfiques à notre santé. C’est le meilleur moyen de préserver durablement la santé de nos yeux face aux dangers d’une exposition intensive aux écrans.

3- Sans défaut visuel, cela ne sert à rien de porter des lunettes

FAUX – Une étude de 2014 montre que les Français passent en moyenne plus de 5 heures par jour devant un écran. Nous ressentons tous les effets de la sollicitation intense de notre vue par les écrans. Des sensations d’inconfort, yeux qui tirent, sécheresse, maux de tête, s’installent dans notre quotidien… Même si nous n’avons aucun autre problème de vue.
S’ajoutent à cela les effets à long terme d’une exposition intensive à la lumière bleu-violet, produite abondamment par les écrans et les systèmes d’éclairage à LED et qui peuvent jouer un rôle dans l’apparition de troubles comme la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge).

On peut réduire les symptômes de fatigue visuelle en adoptant de bonnes positions de travail et en s’accordant des pauses régulières. Mais le port de lunettes dites « de confort », même lorsque l’on n’a pas besoin d’autre correction, peut aussi considérablement diminuer les sensations d’inconfort et permettre de préserver durablement sa vue des effets de la lumière bleu-violet, nocive pour la santé.

4- Les liseuses fatiguent plus les yeux que la lecture sur papier. 

FAUX – On pense à tort que la lecture sur des liseuses fatigue plus que la lecture sur papier. La technologie utilisée par les liseuses, n’est pourtant pas comparable à celle utilisée par les écrans à LED des tablettes et smartphones. Lorsqu’elles ne sont pas rétro éclairées, les liseuses font appel à une encre électronique. Ses microcapsules contiennent un colorant qui réagit en fonction des charges électriques induites. Lorsqu’on lit sur une liseuse, on sollicite les yeux de la même manière que si on lit un livre papier. Dans les deux cas, un éclairage suffisant est nécessaire.
En revanche, la lecture sur tablette ou sur Smartphone sollicite fortement la vue, car l’œil doit faire un effort d’accommodation important face aux petits caractères. De plus, il est fortement exposé à la lumière bleu-violet émise en abondance par les systèmes d’éclairage à LED. Le port de verres adaptés à l’usage intensif des écrans est fortement conseillé dans ce cas.

5- Regarder la télévision fatigue les yeux autant que de travailler sur un ordinateur 

FAUX – Si les télévisions utilisent la même technologie de rétro éclairage à LED qu’un écran d’ordinateur, les effets de la fatigue visuelle sont moins perceptibles.
En effet, l’écran d’ordinateur, plus proche, sollicite de la part de notre œil un effort d’adaptation plus important pour distinguer les caractères pixellisés de taille différente ou pour s’habituer aux changements de luminosité. En outre, la plupart d’entre nous adoptons de mauvaises positions en travaillant. Elles peuvent provoquer au bout de plusieurs heures des tensions musculaires.
Au contraire, lorsque nous regardons la télévision, notre œil est plus passif. La fatigue visuelle se fait moins sentir. De plus, nous adoptons généralement une position de détente, confortable.
La vue n’en est pas moins soumise aux effets de la lumière bleu-violet. Le port de verres filtrants offre une réponse efficace aux risques sur le long terme d’une surexposition à la lumière bleu-violet des écrans.

Auteur : Rémi Soustre

09 juin 2016

Besoin d'un conseil personnalisé ?

conseil

Pensez à votre Opticien, c’est un professionnel qui saura vous guider et vous accompagner dans votre vue de tous les jours.

Trouvez un opticien proche de chez vous
Trouvez un opticien partenaire Essilor près de chez vous
Des offres toute l'année chez votre opticien, des jeux concours
Ne nous perdons pas de vue...
OK

Une question ?
0 809 360 360
Ce dispositif médical est un produit de santé réglementé, qui est livré à l'opticien dans une pochette marquée CE conformément à la réglementation.
Il doit être monté dans des montures ophtalmiques par des opticiens qualifiés. Consultez votre ophtalmologiste ou votre opticien pour plus d'information.

OK
Géolocalisation